« Du Braille sur la Peau » Montréal

Dernière news : la performance poétique en ombres chinoises s’est présentée à nouveau à Oka, au Québec Samedi 17 Mars 2018. Bravo à tout l’équipe !

Voici le commentaire d’un spectateur :

« J’y ai vécu une expérience qui sort de mon ordinaire. Je me suis senti comme aspiré dans une brèche remplie de lumière, malgré la pénombre. 
Je me suis retrouvé, pour un moment, retiré de mon environnement habituel pour être projeté dans des moments de mon enfance, entièrement dédié au moment présent. Je me souviens de ces moments de mon enfance où j’interrogeais le soleil, la lune, les nuages, les arbres…et que j’y attendais une réponse.

C’était des moments de construction et d’émerveillement de ma pensée logique; un peu mélangée à de la pensée magique.

Il va sans dire alors que j’ai connu l’inconfort de l’inhabituel, du surprenant où il est plus important de ressentir et dire, dans une sorte de vertige.

Plus important que de décrire; comme souvent dans tout l’art moderne contemporain. Jongler avec le concret et l’abstrait. Utiliser la réalité de la présence de l’absurde dans une méthode qui n’est pas absurde.

Un conte pour adulte, presque. Merci »

 

J’ai eu le plaisir d’être invité par Nina louVe à composer les musiques et illustrations sonores de sa dernière création « Du Braille sur la Peau », à Montréal le 8 Octobre 2017.

Cette oeuvre est particulière, puisqu’il s’agit d’enregistrer des dialogues, accompagnés de musique et bruitages, et de les diffuser en quadriphonie pendant que Nina, une peintre (Monique Olympe Sylviani) et une sculptrice (Catherine Lachance) évoluent en ombres chinoises derrière des tentures éclairées et mises en mouvements par des ventilateurs installés par Sylvain Gougeon.

Pour vous donner une idée, voici un montage vidéo, basé sur la chanson « Comptine », composée pour la circonstance.

Pour toutes demandes d’infos : braillesurlapeau@gmail.com

 

Publicités