La composition musicale

Associer d’autres formes artistiques à la musique a toujours été ma passion. C’est ainsi que j’ai créé le spectacle « L’individu dans tous ses états » dans les années 90 avec des peintres, sculpteurs, vidéastes et danseurs. Le spectacle a été présenté à Montréal puis en France, à la scène nationale « La filature » à Mulhouse notamment.

Cette fois-ci, j’ai pris la décision de ne pas enfermer le projet dans un concept pré-établi, mais de le laisser se définir par lui-même, au fur et à mesure des travaux et des rencontres artistiques.

Pourtant, dès le début de mes travaux de composition, le titre « Pérégrination » s’est imposé…. Quels que soient nos origines, nos lieux de vies, nos pensées et émotions, ne sommes-nous pas tous en pérégrination ? La vie n’est-elle pas un long voyage ? L’espace sonore que crée la quadriphonie se prête à merveille à cette idée, et mes échanges avec l’auteure Lucie Bourges ont abouti à ce thème.

Concernant le fil conducteur de la composition, j’ai choisi d’utiliser différentes variations autour de l’allegretto de la 7e symphonie de Beethoven, dont on retrouvera des éléments tout au long des 47 minutes.

Contrairement à d’autres projets quadriphoniques à venir, « Pérégrination » n’est pas une composition électronique. En dehors de certaines programmations, ce sont plus de 30  musiciens, chanteurs, groupes ou narrateurs qui ont participé à sa composition.

 

Publicités